Un écosystème du livre où on doit se parler – Retour sur Bookcamp Montréal 2013

Nouvelles définitions, nouvelles relations, nouveaux acteurs: plus que jamais, il faut se parler dans l’écosystème du livre au Québec.

Le 8 novembre 2013, avait lieu la 3e édition de Bookcamp Montréal, une rencontre « à livres ouverts », après une pause d’un an, pour suivre la transformation de l’écosystème du livre après les chocs du numérique dont il a été abondamment discuté lors des précédentes éditions.

Voir la vidéo et les photos de cette journée.

Cette année, Bookcamp Montréal entremêlait paroles et actions en combinant une anticonférence  (sujets proposés par les participants) et des ateliers pratiquesL’événement était ouvert à tous : éditeurs, auteurs, libraires, bibliothécaires, programmeurs, graphistes, enseignants, médiateurs culturels, passionnés de lecture, etc.

Bookcamp Montréal 2013 - Propositions de sujets de discussion

Cliquer sur cette image pour revisiter Bookcamp en vidéo et en photos.

Bookcamp prend de l’âge

Portrait de cette 3e édition: un plus grand nombre d’hommes, toujours une forte proportion de bibliothécaires, une moyenne d’âge certainement plus élevée et des participants du domaine des technologies de l’information.

Une absence remarquée et déplorée: celles les libraires. 

Sortir du cadre

Certains sujets de discussion proposés témoignent de l’attrait des nouveaux moyens de création et de production tant chez les créateurs et éditeurs que chez les professionnels du milieu de l’éducation. La dimension sociale du livre et de la lecture a également occupé une place importante dans les échanges.

  • Dispositifs permettant la lecture et la co-écriture sociale et les récits collaboratifs.
  • Inventer des livres nouveaux/Une redéfinition élargie du livre.
  • Les nouveaux modes de production, financement, diffusion, promotion, monétisation du livre.
  • La création d’un label de qualité (Écrit, Illustré, Imprimé au Québec).
  • Des espaces publics pour lire en ville (ex.: micro bibliothèques)
  • Contre-édition et contre-culture
  • Exclusion sociale et nouvelles technologies
  • Le passage pas évident entre les sites Internet et la parution sur papier (La censure est-elle plus forte sur le papier ?)
  • Le livre papier deviendra-t-il le nouveau « vinyle » (diffusion confidentielle pour initiés)
  • Les plateformes d’auto édition numérique / ePub fonctionnel: c’est pour quand ? / Comment offrir nos livres dans les bibliothèques numériques ?

Mais qu’en est-il du lecteur ? Présence implicite à la plupart des sujets de discussion, il était l’éléphant dans la pièce.

Resserrer les liens autour de l’éducation

Les enjeux liés à l’éducation, à l’apprentissage des nouveaux usages et à l’accès au savoir ont émergé au cours des ateliers et des discussions. Il y a des liens à tisser entre les bibliothèques et les écoles, collèges et universités. Il y a des rôles à redéfinir pour les bibliothécaires qui sont aux prises avec de nouveaux outils, de nouveaux besoins et des procédures qui, souvent, ne sont pas encore définies. Ils sont au cœur d’une dynamique de changement dans leur milieu: médiation, animation dans un cégep ou une bibliothèque municipale.

Partager les expériences

Parce qu’ils proviennent de milieux professionnels différents, les participants ont pu échanger sur des projets et des expérimentations variés. Le partage d’une expérimentation vécue rapporte souvent bien plus qu’une conférence.

La fin d’un monde ?

Le support numérique remplacera-t-il le papier ? C’est possible. Mais en attendant, les librairies en ligne et les plateformes d’auto-édition font vendre des livres en papier.

L’industrie culturelle

Plusieurs se sont interrogés sur la marchandisation de la culture, sur la promotion et la diffusion du livre et sur les nouveaux modèles de revenus. Le label de qualité est un projet que l’auteure Annie Bacon est venue partager et qui a suscité beaucoup d’intérêt et de questions, notamment sur le terme employé (qualité) et sur les résultats attendus de cette campagne de promotion pour les acteurs concernés.

Comme tant d’autres domaines d’activité, le monde du livre encaisse les chocs de la dématérialisation et de la désintermédiation. La révolution numérique secoue la chaîne du livre, notamment en mettant les outils de production et de publication à la disposition de tous. Si certains se sont déjà repositionnés, plusieurs se verront obligés de redéfinir leur rôle par la reconfiguration de l’écosystème.

Des rencontres comme Bookcamp sont essentielles pour le milieu du livre au Québec. Elles favorisent les conversations, les découvertes et le partage d’expériences entre des acteurs qui sont interdépendants.  C’est pour cela que les organisateurs et certains participants se proposent de poursuivre les laboratoires publics du livre, dès janvier prochain, dans un café avec un auteur, dans une bibliothèque et dans une librairie.
 

Nos commanditaires OR

Biblionet.caBibliohtèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)DeMarque.com

Plus de détails »»

Advertisements

Cyberbliothécaire en liberté Analyste, Exploitation de contenu numérique Enjeux de l'information au sein des systèmes. Normalisation et interopérabilité des métadonnées.

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Bookcamp
2 comments on “Un écosystème du livre où on doit se parler – Retour sur Bookcamp Montréal 2013
  1. […] un retour en mots et en tweets sur les discussions de la journée, lisez Un écosystème du livre qui doit se parler. Vos commentaires sont les […]

  2. […] résumé des contributions sur Twitter sous le mot-clic #bcmtl est disponible ici (Ajout : autre billet sur le même sujet) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s